2 ans de nos chaussettes super-solides : le bilan

;

En octobre 2016, nous lancions notre nouvelle gamme : les chaussettes super-solides ; Deux ans après, nous pensons que le moment est venu de dresser un bilan de ce produit.

De nombreux clients nous réclamaient alors une gamme qui viendrait compléter notre offre de chaussettes : des chaussettes très solides. Appréciant cette démarche de recherche, nous avons voulu proposer des modèles renforcés sans faire de compromis : nous voulions éviter que la robustesse progesse au détriment de l’élégance.

Sur le cavalier, la dénomination des super-solides. A l'intérieur, des explications sur ces chaussettes !
Sur le cavalier, la dénomination des super-solides. A l’intérieur, des explications sur ces chaussettes !

Pour ce faire, de nombreux allers-retours entre nos bureaux et les ateliers italiens, des prototypes, un envoi à une centaine de clients nous ont permis de rendre ce projet réel et de récolter des avis concrets et objectifs. Au final, 2 ans de recherches nous ont permis d’élaborer ces mi-bas.

Les retours de nos clients sont depuis enthousiastes.
La composition de ces chaussettes permet d’en faire un usage quotidien. Le fil d’Ecosse et l’élasthanne donnent à ces chaussettes une finesse ; elles épousent parfaitement la forme de la cheville. C’est une gamme à porter aussi bien dans un environnement professionnel qu’en ville. Les côtes rajoutent un côté chic. A noter cependant que lorsqu’il fait très froid, ce n’est donc pas le modèle le plus approprié (on privilégiera la laine). De même, face à de fortes chaleurs, de plus de 30°, ces chaussettes ne sont pas les plus recommandées en raison de leur épaisseur.

Sur le cavalier, la dénomination des super-solides. A l'intérieur, des explications sur ces chaussettes !
Sur le cavalier, la dénomination des super-solides. A l’intérieur, des explications sur ces chaussettes !

En deux ans, cette gamme a pris de l’ampleur. Grâce aux retours clients, nous proposons désormais des mi-bas et des chaussettes mi-hautes qui se déclinent dans de nombreuses couleurs et motifs. Soucieux de vouloir transmettre une bonne compréhension de ces modèles, vous avez pu redécouvrir le cavalier de nos chaussettes dans lequel nous avons glissé tout ce qu’il est bon de savoir sur ces chaussettes.

Pour continuer à travailler sur ce produit, nous avons récemment fait l’acquisition d’une Martindale. Il s’agit d’une machine qui permet de mesurer la résistance d’un tissu face à l’usure.

Reçue en juin dernier, voici la Martindale qui nous permet de faire des test sur les chaussettes.
Reçue en juin dernier, voici la Martindale qui nous permet de faire des test sur les chaussettes.
Martindale
Voici notre martindale

La méthode simule une usure naturelle du tissu utilisé en frottant l’échantillon de tissu contre de la laine. La machine exerce des frottements et calcule le nombre de tours effectués, jusqu’à la rupture du fil. On obtient l’indice “ Martindale” exprimé en nombre de tours. Les résultats permettent d’évaluer une fibre allant du tissu décoratif, au tissu à usage très intensif.

Voici le mouvement qu'exerce la machine sur le tissu
Voici le mouvement qu’exerce la machine sur le tissu

Suite à des tests réalisés dans un laboratoire, nos chaussettes et mi-bas de la gamme super-solide ont obtenu les meilleurs résultats parmi un échantillon de 15 paires de marques haut de gamme, prises dans la catégorie chaussettes solides,  soit une résistance de près de 49000 tours. Ce résultat ne peut pas être converti en nombre de pas mais correspond à un usage très intensif d’un tissu.

Le fait d’avoir une machine Martindale dans nos bureaux nous permet de réaliser fréquemment des tests pour s’assurer de la solidité de nos produits.

Les super-solides se portent avec une grande diversité de tenue
Les super-solides se portent avec une grande diversité de tenue

Que planifions nous de faire maintenant ?

Pour satisfaire au mieux nos amateurs de chaussettes renforcées, nous allons ajouter des couleurs en mi-bas et en mi-hautes super-solides : un vert légèrement différent, un violet intense, des modèles à rayures (noir et rouge, vert et aubergine, etc). Certains modèles vont également se décliner dans des pointures pour femme.

Les super-solides arrivent aussi en laine ! On remplace tout simplement le fil d’Ecosse par de laine pour vous proposer des mi-bas chauds ! Nous les mettrons en ligne avant les jours froids !

Au printemps prochain, nous proposerons aussi des super-solides au format socquette (arrivant sous la malléole), idéales pour toute paire de tennis.

Les super-solides oranges
Les super-solides oranges

2 réflexions au sujet de « 2 ans de nos chaussettes super-solides : le bilan »

  1. CASAMAYOR

    Bonjour,
    Pourquoi la dénomination mi-bas,si cela recouvre toute la jambe ,juste sous le genou?? Avez vous idée…ou non…des styles de chaussures,et marques bien en concordances,avec une tenue « habillée »? . Dernière question ?? difficile de vous joindre au téléphone!!! Meilleurs sentiments.

    Louis CASAMAYOR

    Répondre
    1. Mes Chaussettes Rouges

      Monsieur,

      Merci de votre message.
      Les ‘mi-bas’ s’opposent aux ‘bas’ qui montent au dessus du genou.
      Les styles et marques dépendent du style que vous recherchez et du budget car il existe de très nombreuses possibilités.
      Enfin, le samedi est en effet une journée très chargée à la boutique et nous ne parvenons pas toujours à décrocher : nous vous présentons nos excuses. Mais nous sommes là toute la semaine !

      Bien à vous,

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *